Le roman de Paul Jude est réédité !

couverture 2

A la suite de son premier livre paru il y a dix ans, Paul Jude, à la demande de nombreux chercheurs de l’affaire de Rennes-le-château publie son carnet de recherches, augmenté des éléments trouvés depuis. Ce livre, édité sous forme de roman pour une meilleure facilité de lecture, donne la position de la cache supposée d’un trésor, situé au sud de Rennes-les-Bains.

Pour commander le livre, cliquez ici

Publicités
Catégories : Uncategorized | Étiquettes : , , , , , , , , , , | 3 Commentaires

Navigation des articles

3 réflexions sur “Le roman de Paul Jude est réédité !

  1. Vous dites « Je me suis rendu compte que ces lieux dits existent sur de nombreuses communes des environs, et qu’il existait même une zone particulière située entre Montségur et Rennes-le-Château qui regroupe plusieurs de ces mots clefs ». Effectivement beaucoup de communes de la haute vallée possèdent ces noms de lieux : la Fajole ou « la Fage » ou « Fajouse » lieux plantés de Fajas ou hêtres, les Artigues terrain laissé au repos depuis quelques temps et donc fertile, la Coume ou la combre terrain concave, etc…Les villages se vidant, beaucoup ont oublié la signification de ces noms.

    En ce qui concerne le « voyage » des Cathares après montségur, je doute que pour aller vers Quéribus, d’axat ils soient passés par RLB et faire un détour important. De même pourquoi passer au mois de mars par les cols, souvent enneigés à cette époque (je me suis trouvé jeune avec 45 cm de neige sous le col de Pradel, en octobre ramasser les vaches et puis 30 km à effectuer à pied, ça calme…). Que sont-ils allés faire à Usson? peut-être trouver un guide pour les guider vers l’Espagne, vers le Roquefortès…ou Nentillas et Axat. Ils n’étaient pas équipés comme de nos jours, mais des hommes « rudes » et qui devaient dormir et se nourrir ches l’habitant.

    Quelques réflexions, si elles peuvent vous servir.

  2. Merci pour votre commentaire. Ce que vous dites est très juste.

    1) Les lieux comme la Fajole, La Coume, Les Artigues existent presque sur toutes les communes. Il est possible que l’abbé Boudet en désigant ces lieux ait voulu montrer un autre endroit que celui de son cromleck volontairement imaginaire.

    2) Il n’est pas certain qu’ils soient allés vers Queribus. Effectivement ce château a reçu des parfaits cathares après la chute de Montségur, mais aucune trace d’un passage des quatre évadés vers ce château n’existe. La route vers le nord (Couiza) ne s’explique que s’ils ont voulu rejoindre un bateau à un point de la côte méditeranéenne (il n’est pas du tout avéré que Port la Nouvelle soit le port d’embarquement). Peut-être qu’une route vers le sud à partir d’Usson est possible, mais je préfère opter pour une route vers l’Italie, je vous invite à lire l’article sur Pons Arnaud de Châteauverdun.

    Très cordialement

  3. Usson à cette époque là dépendait des contes d’Aragon (histoire de la Haute Vallée de l’Aude – Abbé de Roquelaure), il était donc facile de se rendre dans un port de la côte Catalane pour embarquer vers l’Italie. Par ailleurs, quant à trouver trace de passage de cathares à Usson, il est bien évident que les seigneurs locaux s’étant mis sous protection du roi de France, toute archive a disparue. Puis, le temps a fait le reste au niveau de la mémoire des hommes. Une anecdote, je me souvient d’un oncle du Pays de Sault parlant d’une personne chercheuse d’histoire employer l’expression en occitan : hé qu’ùn patarin (diphtongue sur i), vielle trace de l’albigeois hérétique dans le mot patarin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :