Pons Arnaud de Châteauverdun

Ce chevalier était le responsable (pour le comte de Foix) de la spoulga du Sabarthès ou se sont réfugiés, avec le trésor monétaire, Pierre Bonnet et Mathieu, en décembre 1243.

Il était le frêre d’Ath-Arnaud de Châteauverdun, époux de Serena, la soeur de Pierre Roger de Mirepoix, défenseur de Montségur.

Il partit en Lombardie en 1300.

Dans sa déposition du 7 aout 1320 devant l’évêque-inquisiteur Jacques Fournier, l’ex-marquise de Montaillou Béatrice de Planissoles fit le récit d’une touchante scène de séparation qui se déroula dans le château de Château-Verdun entre 1245 et 1247. Elle lui rapporta que pour la décider à partir avec lui en Lombardie auprès des cathares réfugiés là bas, son écuyer Raimond Roussel lui cita en exemple deux dames de Château-Verdun, Alesta et Séréna, qui avaient tout abandonné pour s’y rendre. Avant de partir lui dit-il, l’une d’elle avait voulu embrasser son enfant au berceau. Le nourrisson ne cessant de lui sourire, elle revint plusieurs fois vers lui et ne put se résoudre à le quitter qu’en le faisant rapidement emmener hors de sa vue par sa nourrice.

Publicités
Catégories : Personnages | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :