Troisième jour

La décision de continuer vers la Fajole induit la traversée d’une forêt de sapins, puis la descente au fond de la vallée.

Il faut alors décider de la direction à prendre pour traverser le col de Paillères, à 2001 mètres d’altitude.

Le chemin emprunté a peut-être été  la traversée du bois de Tibiac, en forte montée, avant d’apercevoir le roc de la réglisse et de suivre les crêtes jusqu’au col de Pailhères.

Publicités
Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :